Dépensez 50 € et économisez 5 € - code: JOYEUX5 /// Dépensez 90 € et économisez 15 € - code: JOYEUX15 /// Dépensez 130 € et économisez 25 € - code: JOYEUX25

Dépensez 50 € et économisez 5 € - code: JOYEUX5   ///   Dépensez 90 € et économisez 15 € - code: JOYEUX15   ///   Dépensez 130 € et économisez 25 € - code: JOYEUX25

Profitez d'une réduction de 5€ avec le code:

Comment gérer le stress d'un cheval de course avant une compétition ?

Chevaux

#Chevaux

Pour nous, les humains, les courses de chevaux peuvent être une expérience passionnante, pleine de joie et d'excitation, mais pour un cheval de course, cela peut être un moment très stressant. De nombreux chevaux souffrent de stress ou d'anxiété en raison des compétitions et, souvent, leurs propriétaires ne réalisent pas la cause du problème ou ne savent tout simplement pas quoi faire pour aider leur cheval de course à se calmer.

Si vous faites partie de ces propriétaires, ne vous inquiétez pas car tout n'est pas perdu. Nous vous aiderons à identifier si votre cheval souffre de stress et nous vous montrerons comment relâcher sa tension avant les compétitions afin de l'aider à se détendre. Si vous voulez savoir comment faire, continuez à lire car nous avons 5 conseils pour déstresser votre cheval avant les courses.

Quels sont les facteurs de stress possibles chez votre cheval de course ?

Le stress est un état de tension ou de contrainte dû à des forces physiques ou psychologiques qui perturbent le fonctionnement du cheval et déclenchent chez lui la réaction de lutte ou de fuite. Chaque cheval de course ressent le stress d'une manière différente, déclenchée par différents facteurs de stress. Puisqu'il n'existe pas de recette unique pour le stress de compétition chez les chevaux de course, il est essentiel de surveiller de près le comportement de votre cheval face à certaines choses et d'essayer d'identifier ce qui déclenche le stress chez lui, et ainsi éliminer ces facteurs de stress.

Facteurs de stress possibles d'un cheval énervé :

● Augmentation de l'activité et de la charge de travail (performance exigée)

● Transport jusqu'au lieu de la compétition

● Bruits forts et/ou non familiers

● Changement de température

● Environnement non familier en général

● Des changements dans le logement

● Plus de temps passé dans une stalle

● Autres événements du mode de vie du cheval, tels que le bris ou la castration

Symptômes de stress chez un cheval énervé 

Si vous remarquez l'un des symptômes suivants chez votre cheval à l'approche des périodes de compétition, il y a de fortes chances qu'il soit en proie au stress ou à l'anxiété.

Dans ce cas, vous devez tout faire pour minimiser les facteurs de stress possibles, car certains symptômes peuvent entraîner à rendre votre cheval dangereux. Par exemple, un cheval qui mord ou un cheval qui a peur ne constitue pas seulement une menace pour vous, mais aussi pour les autres personnes et les chevaux. Pour cette raison, surveillez-les de près et voyez si vous pouvez remarquer l'un des symptômes suivants chez eux, afin de pouvoir résoudre et, plus tard, prévenir ces problèmes.

Symptômes courants d'un cheval stressé :

● Élévation persistante de la fréquence cardiaque

● Augmentation prolongée de la température

● Transpiration abondante

● Réduction de l'appétit

● Manque d'élasticité de la peau

● Agressivité

● Tremblements

● Augmentation de la fréquence respiratoire

Ce dernier est un symptôme très dangereux et doit être traité le plus rapidement possible, car il peut se transformer en aérophagie nerveuse. Cela se produit lorsque votre cheval de course avale trop d'air trop rapidement qui va dans son estomac au lieu de ses poumons, ce qui entraîne des ballonnements et d'autres problèmes d'estomac qui causent de l'inconfort. Comme il n'existe pas de traitement médical de l'aérophagie nerveuse, la seule chose que vous puissiez faire est de calmer votre cheval et de vous assurer d'éliminer tous les facteurs de stress qui pourraient le perturber, ce qui est la source de l'aérophagie.

5 conseils pour déstresser votre cheval avant les courses 

Maintenant que vous savez ce qu'est le stress, quelles sont ses causes possibles et les symptômes qui indiquent que votre cheval de course en souffre, il est temps de vous donner 5 conseils pour combattre le stress.

  1. Veillez à ce que leur alimentation soit riche en nutriments

Le pilier d'une vie saine, équilibrée et sans stress est une alimentation saine. Veillez à ce que votre cheval reçoive tous les nutriments nécessaires dans son alimentation, et faites particulièrement attention à ce qu'il en mange quelques semaines ou mois avant la période de compétition. Pour donner un coup de pouce supplémentaire à son système immunitaire, intégrez FORTIBIOL dans son alimentation. Il s'agit d'une combinaison de vitamines, de minéraux et d'acides aminés qui contribuent tous au bien-être de votre cheval.

  1. Réduire le stress lié au transport

Les chevaux ont besoin de jusqu'à 10 voyages d'entraînement pour s'acclimater au transport. Par conséquent, avant de vous rendre avec votre cheval de course sur le lieu d'un concours très fréquenté, effectuez de courts voyages dans différents environnements afin de le familiariser avec de nouvelles choses sans l'accabler.

Lorsque vous vous rendez à des compétitions, donnez-lui accès à du fourrage en abondance avant et pendant le voyage, assurez-lui de bonnes conditions de voyage et faites des pauses si le trajet dure plus de quatre heures.

  1. Veillez à ce que le fourrage soit facilement accessible

Veillez à ce que votre cheval ait constamment accès au foin et puisse se nourrir quand il le souhaite, car encourager le comportement naturel de recherche de nourriture peut contribuer à réduire le stress. Cela les distrait de l'environnement bruyant et contribue également à réduire le risque d'ulcères gastriques.

Lorsque vous emballez le foin pour la compétition, veillez à conserver le même type et le même rapport que ceux auxquels votre cheval est habitué, afin de ne pas perturber son système digestif. Si le problème survient malgré tout, des équilibrants intestinaux, tels que DIGEBIOL, peuvent aider à équilibrer les intestins.

  1. Faites des massages relaxants à votre cheval

Offrez à votre cheval un massage relaxant ciblant les muscles sollicités lors des compétitions, comme les jambes et les fessiers. Si vous voulez que le massage soit encore plus efficace, essayez le GEL ERGYSIL aux propriétés réparatrices et hydratantes qui apaise les articulations de votre cheval de course et hydrate sa peau. Ce produit est indispensable en été pour votre cheval de course, pendant les périodes de courses.

  1. Instaurer un "temps calme" entre la course de chevaux

De temps en temps, laissez votre cheval sortir de son box et s'éloigner de l'atmosphère de la compétition. Amenez-le si possible dans un champ tranquille et promenez-le à la main ou grattez-le à la main. 

En plus de cela, il existe même des exercices pour le déstresser, que vous pouvez faire avec eux quotidiennement, avant et pendant les périodes de compétition, afin de réduire le niveau de stress.

Lien : https://eduquer-son-cheval.com/lexercice-anti-stress/

Récapitulatif

En résumé, de nombreux facteurs de stress différents peuvent être à l'origine d'un cheval énervé, comme l'augmentation de l'activité et de la charge de travail, le transport ou les bruits forts. Il est important d'identifier les facteurs de stress à l'origine de l'anxiété de votre cheval de course pour pouvoir corriger le problème le plus rapidement possible.

Après avoir réussi à déterminer ce qui stresse votre cheval, en remarquant des symptômes tels que la transpiration abondante, la réduction de l'appétit ou l'agressivité, vous pouvez mettre en œuvre ces 5 conseils pour calmer votre cheval stressé :

  1. Assurez-vous que son alimentation soit riche en nutriments
  2. Réduisez le stress lié au transport
  3. Veillez à ce que le fourrage soit facilement accessible
  4. Offrez à votre cheval des massages relaxants
  5. Instaurez un "temps calme" entre les courses de chevaux

Faites-nous savoir comment ces conseils ont fonctionné pour vous.

Connaissez-vous d'autres moyens pour combattre le stress avant les compétitions ? Aidez-vous les uns les autres et faites-le nous savoir dans les commentaires ci-dessous.

Découvrez les produits liés à ce conseil

Ces conseils pourraient vous être utiles ...

Comment bien gérer la période estivale avec son cheval ?

#Compléments alimentaires
#Chevaux

Quels sont les signes d'un cheval en bonne santé ?

#Comportements